Nous en sommes convaincus : la gestion offensive des données publiques d’un territoire peut trouver des débouchés positifs dans de nombreux domaines. De la conception à la mise en œuvre, en passant par l’évaluation et la valorisation des politiques publiques, la maîtrise des données publiques d’un territoire, est utile pour :

  • Mieux connaître les besoins et attentes des usagers
  • Mieux comprendre (et anticiper) les évolutions du territoire
  • Mieux comprendre (et anticiper) les réactions du public face aux politiques envisagées ou votées
  • Cibler (et donc réduire les coûts de) l’information et (de) la communication
  • Développer de nouveaux outils de consultation et de concertation citoyenne
  • Développer des indicateurs objectifs et incontestés de performance des politiques publiques
  • Evaluer en continu la mise en œuvre des politiques publiques
  • Etre alerté en temps réel des problématiques du territoire (remontées citoyennes, objets connectés,…)
  • Cibler et anticiper des actions concrètes dans de nombreux domaines (sécurité, fiscalité, transports, énergie, éducation, action sociale, logement,…)

Ceci peut se faire en confiance avec les acteurs et les usagers, à condition de :

  • Garantir la protection et la sécurité des données
  • Garantir une utilisation au service de l’intérêt général
  • Être transparent dans l’utilisation des données

Bien loin des méthodes des géants du web, nous pensons qu’il y a un espace à construire pour un usage d’intérêt général, efficace, maîtrisé, raisonnable, éthique et transparent de toutes ces données.